Vous êtes responsable d’une entreprise ou d’un organisme situé à Limoges ou en Limousin et vous avez décidé d’utiliser Facebook pour communiquer avec vos consommateurs / utilisateurs.

Excellente initiative ! 

Même si la plupart de mes clients sont parisiens, nantais ou toulousains, j’habite Limoges, ce qui explique mon intérêt particulier pour les entreprises de ma région.

Je viens justement à l’instant, par pure curiosité, de faire le tour de plusieurs pages Facebook d’entreprises ou d’organismes limousins.

Et là, soudainement, en cette matinée dominicale enfin caniculaire au  milieu d’un été limougeaud trop automnal à mon goût, une question me taraude ….

 

Mais pourquoi diable prenez vous le risque d’anéantir tous les fruits de votre travail en utilisant un profil perso Facebook ?

Je sais que ça peut paraître un peu aberrant à ceux qui sont habitués à communiquer sur ce réseau social mais figurez vous que plusieurs entreprises de la région utilisent encore un profil Facebook perso ! Et je ne parle pas ici de petits commerçants mais bien d’intervenants majeurs de notre économie locale ou d’organismes connus dans la région : FNAC Limoges, CSP Limoges, Patinoire de Limoges, Chérie FM Limoges, LISE (Limousin Information Service Entreprises) pour ne citer que quelques exemples.

Il ne s’agit évidemment pas d’un problème spécifique aux entreprises de la région… rassurez vous, même de « grosses boites » parisiennes peuvent commettre cette même erreur !

Revenons aux bases de l’utilisation de ce réseau. Facebook propose clairement 2 types d’approches :

– vous êtes une personne physique, réelle : vous devez utiliser un profil perso (c’est à dire le profil ou on peut voir le bouton « ajouter comme ami »)

– vous êtes une entreprise, une personne morale, un organisme : vous devez utiliser la page entreprise (c’est à dire la page ou on peut voir le bouton « j’aime »… quand il clique sur ce bouton l’internaute devient « fan » de votre page).

 

Utiliser un profil perso lorsqu’on est une entreprise (une personne morale) fait courir 2 risques majeurs :

1 – Facebook va, un jour ou l’autre, supprimer purement et simplement votre profil !

Facebook ne plaisante pas avec ses conditions d’utilisation. Ils mettent parfois du temps à découvrir votre « faux » profil. Mais le jour ou Facebook découvre que vous utilisez un profil perso, alors que vous êtes une personne morale, la sanction est claire, ferme, définitive : votre page est supprimée. Vous perdez tous vos amis. Tout votre travail passe aux oubliettes et vous êtes bons pour repartir de zéro. Bien sur, on peut conserver sa page pendant des mois ou des années… mais, un jour, le couperet finit par tomber.

Ce n’est pas de la théorie, je travaille depuis quelques années dans le domaine des réseaux sociaux et du référencement, et croyez moi, ce genre de mésaventure arrive tous les jours, surtout si le profil comptabilise de très nombreux amis. Sans compter qu’un module  permet à votre concurrent direct, par exemple, de signaler à Facebook que votre profil perso est un faux profil… et là, c’est le drame…

Pour les plus dubitatifs qui douteraient de la justesse de cette affirmation, il suffit de prendre le temps de lire ce que dit Facebook à ce sujet :  cliquer ici.

 

2 – Sur un profil perso, votre nombre d’amis est limité à 5000.

5000 amis, ça peut paraître beaucoup à certains mais quand on est la FNAC Limoges ou le CSP, on arrive vite à ce seuil fatidique. Alors quoi ? Votre business tourne tellement bien que vous pouvez vous permettre de « brider » ainsi votre communication en limitant le nombre de clients potentiels à qui vous vous adressez ?

On pourrait aussi , au delà du risque de suppression de la page ou de la limitation du nombre d’amis, s’attarder sur la pertinence d’un profil perso pour communiquer lorsqu’on est une entreprise : les études démontrent que les internautes n’apprécient pas vraiment qu’une entreprise s’immisce ainsi dans leur vie privée. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille la lecture de cet excellent article , signé Alexis Mons, du groupe Reflect (décidément, il y a du talent en Limousin).

 

La solution existe : transformer votre profil perso Facebook en page pro

Il est d’autant plus dommage de prendre un tel risque qu’il est possible de transformer votre profil perso en page pro. Vos amis sont alors transformés en fans (et oui, promis, ça fonctionne parfaitement, je l’ai encore fait il y a quelques jours pour KFC Limoges).

Pour cela, il suffit de remplir le formulaire Facebook pour transformer votre profil en page.

Les systèmes Facebook évoluent en permanence. Transformez votre profil perso en page entreprise dès maintenant, on ne sait jamais… s’il prenait à Facebook l’idée de supprimer cette possibilité (peu probable mais mieux vaut se méfier).

 

Communiquer sur Facebook

Il y aurait évidemment beaucoup à dire sur comment utiliser ce réseau (Quelle stratégie mettre en oeuvre ? Quel planning rédactionnel ? Que dire ? A qui ? Comment ? Pourquoi ? Quand ? Quel va être mon ROI sur une telle action ?…).  

Mais l’objectif de cet article est avant tout de vous alerter sur ce risque majeur de suppression pure et simple de votre profil. Le reste est une autre histoire, il y aurait de quoi écrire un roman (certains l’ont déjà fait d’ailleurs). En ce qui me concerne, là, tout de suite, je vais quand même tenter de profiter de ce beau soleil limousin enfin retrouvé. Allez hop, j’enfile le maillot et je file à St Pardoux ! Yes !

 

Bien sur, si vous souhaitez plus d’infos, de conseils (et que vous n’êtes pas à St Pardoux cette aprèm’), vous pouvez toujours composer le 06 65 78 47 59 ou remplir ce questionnaire.

 

Synthèse des liens importants :

 

Olivier Corneloup
Consultant en référencement et web marketing.
06 65 78 47 59 – Formulaire de contact