Recruter sur Facebook ?

recruter sur facebookRecruter sur Facebook est longtemps resté une chimère. Même si beaucoup d’entreprises françaises possèdent des pages dédiées au recrutement sur ce réseau social la plupart d’entre elles ne comptabilise aucun fan ou très peu. Oui, mais, visiblement, les choses sont en train d’évoluer, aux Etats Unis, comme en France…

 

 

Est-il pertinent d’utiliser Facebook pour une campagne de recrutement ?

Plusieurs de mes clients travaillent dans le domaine de l’emploi et du recrutement. J’interviens principalement pour les accompagner dans leur stratégie de référencement naturel de leur site web (apparaître en bonne position dans les résultats des moteurs de recherche sur des requêtes comme « cabinet de recrutement », « recrutement bâtiment » ou « commercial bâtiment »…).

Mais, au-delà du référencement naturel, s’il y a un domaine dans lequel la notion de réseau est primordiale, c’est bien celui du recrutement.

Aussi, beaucoup de recruteurs (notamment ceux qui interviennent par approche directe) ont développé des réseaux importants via LinkedIn ou Viadeo.

Mais, j’entends de plus en plus fréquemment la question suivante : « Est-il pertinent d’utiliser Facebook pour des campagnes de recrutement » ?

 

Pour un recruteur, Facebook France c’est 21 millions de candidats potentiels.

Bien sûr, Facebook est un réseau à usage personnel à l’origine. Oui mais voilà… 21 millions d’utilisateurs actifs en France (beaucoup plus que sur LinkedIn ou Viadeo), une possibilité de mettre en place des campagnes d’annonces ciblées par tranches d’âge, par ville, par niveau d’étude voir même par diplôme de telle ou telle école… la possibilité d’ouvrir gratuitement une « page entreprise » (ou on peut présenter les métiers, les opportunités de carrières…), la possibilité de diffuser gratuitement des annonces auprès des « fans »… quand on est recruteur c’est tentant, TRES tentant !

 

 440 pages dédiées au recrutement sur Facebook France !

Il suffit d’ailleurs d’entrer « recrutement » dans le moteur de recherche interne de Facebook. On trouve plusieurs centaines de pages (440 pour être précis, en juin dernier) et de n

 

Les utilisateurs Facebook ne sont pas intéressés par les pages qui traitent de recrutement !

440 pages qui traitent de recrutement sur Facebook donc. Le problème est que la plupart d’entre elles ne comptabilise que quelques dizaines de fans ! Waouh, ça c’est du réseau ;-).

On pourrait arrêter ici l’analyse… donc recruter sur Facebook ça ne marche pas ! Mais creusons un  peu les choses…. Sur les 440 pages recrutement de Facebook, la plupart sont des pages vides : aucune infos (ou très peu d’infos), pas d’animation d’une communauté, pas de témoignage des salariés de l’entreprise, pas de diffusion d’annonces… Et donc ? Et donc qu’il s’agisse de recrutement comme de n’importe quel autre domaine, sur le web ou ailleurs, si vous n’apportez rien (aucun service, aucune info, aucun avantage) à vos utilisateurs potentiels et bien vous n’aurez pas d’utilisateurs !

 

Facebook : le nouvel outil de recrutement favori des recruteurs US

Dans le domaine du web, il est souvent enrichissant de s’intéresser à ce qui se passe outre Atlantique.

Un article  publié le 8 août dernier dans le Wall Street Journal met en avant le fait que Facebook est en train de devenir l’outil favori des recruteurs. L’article du WSJ montre comment Facebook est en train de concurrencer les « Job Boards » traditionnels (qui coûtent chers quand Facebook est gratuit) et même un réseau comme LinkedIn.

La société Waste Management Inc. est citée en exemple : la majorité du « trafic réseau social » de son site de recrutement provient aujourd’hui de Facebook et non de LinkedIn.

Bien sur, pour arriver à ce résultat l’entreprise a dû mettre en place une véritable stratégie Facebook : diffusion des offres d’emplois, vidéos des salariés, organisation de groupes de discussion entre des candidats potentiels et des salariés actuels…

Notons quand même que certains intervenants (pas forcément super objectifs non plus), tel que LinkedIn, contestent la pertinence de l’utilisation de Facebook pour le recrutement ou la constitution d’un réseau professionnel. Ils restent convaincus,  que les utilisateurs souhaitent séparer de façon claire leur réseau pro et perso (c’est la position que défend Jeff Weiner, CEO de Linkedin, comme cela est précisé dans l’article du Wall Street Journal).

 

Recruter sur Facebook en France

Comme expliqué en début d’article, en France, les recruteurs s’intéressent également de plus en plus à Facebook. Pas seulement pour ouvrir un page vide mais pour, cette fois, mettre en place de véritables stratégies. Je constate, à mon modeste niveau, des demandes de mise en place de pages ou des campagnes d’annonces (ce qui n’était pas le cas il y a 2 ans quand je me suis lancé en tant que consultant indépendant).

Les pages Facebook dédiées au recrutement qui sont bien pensées, bien construites et animées attirent du monde, même en France. Des exemples concrets ? La page Facebook de recrutement de l’armée de terre : près de 57 000 fans !

On peut également citer en exemple,même si elle est rédigée en anglais, la page « L’Oréal Talent Recruitment » qui comptabilise plus de 17 000 fans. 

Autre indice : lancée par Monster en juin dernier, l’application BeKnown est disponible pour les utilisateurs français. Elle permet non seulement d’accéder à des offres ciblées en fonction de votre profil mais aussi de se constituer véritable réseau professionnel sur Facebook (votre réseau pro étant clairement différencié de vos « amis »).

Résultats après un mois de lancement ? 750 000 utilisateurs actifs !

 

 

 

Recruteurs, Facebook ne fera pas le job à votre place !

Facebook peut donc être un outil intéressant pour recruter mais à une condition essentielle : il faut y consacrer du temps et mettre en place une varie stratégie ! Ouvrir une page pro pour se contenter d’y mettre le logo de votre entreprise et l’adresse de votre site web  ne vous apportera rien ou pas grand chose. Il y a des centaines de pages de ce type (cf article recrutement sur Facebook), y compris de sociétés importantes qui possèdent moins de 10 fans ! 

 

Les caractéristiques d’une page recrutement qui fonctionne sur Facebook

Pour qu’une page (ou une application) dédiée au recrutement sur Facebook attire suffisamment de trafic il faut, selon moi, qu’elle possède les caractéristiques suivantes (je m’apprête à débiter quelques « lieux communs », j’en ai bien peur… mais, il suffit de parcourir quelques pages pro sur Facebook pour constater que ces « évidences » sont souvent oubliées):

 1-La page (ou l’application) Facebook doit apporter un vrai bénéfice à vos utilisateurs.

Par exemple, ils doivent pouvoir accéder à des offres d’emplois correspondant à leur profil directement sur Facebook, avoir des infos régulières sur votre entreprise, accéder à des témoignages de salariés, à des vidéos de présentation… Bien sur il faut qu’ils puissent communiquer avec vous via cette page (ce qui suppose de « manager » la page / de « modérer » les commentaires, d’y répondre…).

Bref, il s’agit d’un vrai investissement, Facebook ne fera pas le job à votre place !

 2-Votre page Facebook doit être connue de vos candidats potentiels….

Ça parait idiot mais il en va d’une page Facebook comme de n’importe quel page web : pour être visitée et donc pour vous apporter du business (ou des candidatures), votre page doit être visible ! Concrètement cela signifie que, une fois la page mise en place, il faut, par exemple :

– communiquer en interne sur la création de la page (c’est déjà un début !)

– placer un lien vers votre page Facebook sur votre site web 

– mettre en place une campagne de communication sur Facebook (campagne d’annonces ciblant le type de profil que vous recherchez : âge, diplômés de telle ou telle école, région,…) pointant vers votre page Facebook.

 3-Votre page Facebook doit inciter au clic sur le bouton « j’aime »

Lorsqu’un internaute arrive sur votre page, il doit y avoir une incitation au clic sur le bouton j’aime (plutôt que de présenter, par défaut, votre mur, faites apparaître une image qui incite à cliquer sur « j’aime »).

Ce point est clé. Pour que votre page recrutement soit rentable à terme (c’est-à-dire vous permette de toucher des candidats potentiels à moindre cout que via un job board par exemple), il est nécessaire de constituer une communauté de fans importante. Si vous avez quelques dizaine de fans, les annonces que vous posterez sur votre mur ne seront diffusées qu’auprès de ces quelques dizaines de fans. Si vous avez des milliers ou des dizaines de milliers de fans, évidemment, vous optimisez vos chances de trouver le candidat de vos rêves via Facebook.

 

Une conclusion peut être ?

De mon point de vue (extrêmement subjectif donc), je pense que les réseaux du type LinkedIn ou Viadeo ont encore un bel avenir devant eux, notamment en ce qui concerne le recrutement de profils spécifiques (cadres de haut niveau, experts…). En effet, ce type de réseau permet d’avoir accès à un CV très complet, des infos précises sur les compétences professionnelles des candidats, ce qui n’est pas le cas sur Facebook. Bref un cabinet de recrutement par approche directe a bien plus de chance de trouver son bonheur sur LinkedIn ou Viadeo que sur Facebook (sans compter le fait que contacter un candidat directement via Facebook est une méthode pouvant être perçue par ce dernier comme une intrusion dans sa vie privée).

En revanche, les entreprises qui recrutent en masse des profils moins « pointus » (par exemple une entreprise qui souhaiterait lancer une campagne massive de recrutement sur des profils commerciaux généralistes) peuvent tirer avantage de Facebook. Le réseau peut, à terme, drainer un flux de candidatures très important pour un coût attractif (via une page ou une application pertinente, nous ne sommes pas ici dans une démarche d’approche directe donc).

Mais, pour que cela fonctionne, une véritable stratégie de recrutement Facebook doit être mise en œuvre sur le long terme.

Si vous avez uniquement le temps et les ressources nécessaires pour ouvrir une page et c’est tout, oubliez Facebook pour l’instant !

 

Pour aller un peu plus loin….

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Share This

Share this post with your friends!